Les dernières

Anti-age magazine

La presse en parle

Rajeunissement : toxine botulique et acide hyaluronique

Rajeunissement : toxine botulique et acide hyaluronique
Par le docteur Hervé Raspaldo – Article publié dans « ANTI-ÂGE Magazine | N°1 »

Les signes de vieillissement consistent plutôt en rides et plis dynamiques dans le haut du visage, alors qu’il s’agit plutôt de changements volumétriques dans les parties moyennes et basses. Les produits de comblements (comme l’acide hyaluronique) et la toxine botulique ont permis le développement de procédures peu invasives et une approche tridimensionnelle du rajeunissement du visage : alternative plus rapide, moins douloureuse et moins coûteuse comparée au lifting ; cette approche tridimensionnelle du rajeunissement du visage : alternative plus rapide, moins douloureuse et moins coûteuse comparée au lifting ; cette approche peut aussi compléter la chirurgie quand elle est indiquée. Aujourd’hui la prise en charge esthétique du visage est globale et ne s’attache plus seulement à l’effacement des rides. Le but est de remodeler les volumes et de recréer un visage harmonieux, respectant les critères suivants : contours doux et ronds, pommettes convexes et contour mandibulaire bien dessiné.

Avec des produits innovants, il est possible de redonner au visage sa forme idéale en forme de cœur, ayant sa base en haut et sa pointe élancée vers le bas, forme inversée par l’âge.

En tant que spécialiste de l’esthétique faciale, nous avons décrit la procédure, baptisée Faceculpture®, qui repose sur une approche naturelle du rajeunissement facial et agit selon trois dimensions, sur la dynamique du visage (rides d’expression, mimiques), les volumes en forme de cœur (HeArt of face®), et texture de la peau : les injections ont pour but d’effacer les rides hyperdynamiques par la toxine botulique, de redonner des volumes harmonieux et de combler les rides et sillons, mais aussi d’hydrater les tissus.

Deux types d’injectables :
LES PRODUITS INJECTABLES UTILISÉS SONT DE DEUX TYPES :

La toxine botulique (BTX )
Elle agit en détendant les muscles, en rééquilibrant la dynamique du visage, et en stoppant l’évolution des rides d’expression. Au niveau du haut du visage, elle est injectée dans les muscles hyperdynamiques, responsables des rides horizontales du front, de la glabelle, du nez, de la patte-d’oie (au coin externe de l’oeil), et de la paupière inférieure.Elle est aussi utilisée pour repositionner les sourcils tombants et améliorer leur forme. Au niveau du bas du visage, elle est utilisée pour le repositionnement de la pointe du nez, les narines dilatées, les ridules, les plis d’amertume, un sourire gingival, les asymétries du sourire ou de la face, les masséters proéminents, le modelage du bas du visage, la peau ’orange du menton et des fanons.

Les produits de comblement
Ils restaurent les volumes. Il en existe plusieurs types. Résorbables temporaires (acide hyaluronique, collagène, hydroxyapatite de calcium et acide polylactique) et non-résorbables permanents (polymethacrylate, silicone…).
L’acide hyaluronique (AH) est actuellement le produit de comblement le plus utilisé, du fait de sa qualité de comblement, de sa résorption et de sa parfaite sécurité. Les injections viennent compenser la perte naturelle due à l’âge. Il existe des gammes d’AHs de viscosités différentes qui sont adaptées au traitement de différentes zones du visage et peuvent être utilisées simultanément chez un même patient :

  • les produits à plus faible viscosité sont particulièrement adaptés à la technique dite du « nappage » pour le traitement des ridules ou pour combler les cernes ou les yeux creux.
  • les produits à viscosité moyenne permettent d’effacer les rides du visage (rides péri buccales, contour des lèvres, sillons nasogéniens, plis d’amertume, rides du front).
  • Les produits à haute viscosité permettent de recréer les volumes du visage au niveau des pommettes, des joues, des tempes, et du menton.

La toxine botulique et les différents AHs ont chacun un effet spécifique et complémentaire ; de ce fait, ils sont souvent utilisés ensemble au cours d’un traitement avec de meilleurs résultats que ceux obtenus avec chaque produit séparément, en particulier au niveau des pommettes, de la glabelle ou des coins de la bouche tombants, une prolongation de la durée de l’effet, une diminution de la résorption de l’AH grâce à l’injection préalable de toxine botulique, et la préservation de l’expressivité faciale grâce à l’utilisation de doses de toxine plus faibles complémentées par l’AH au niveau des ides résiduelles.

L’approche thérapeutique prend aussi en charge l’épiderme (peeling superficiel, mésothérapie) et le derme (lumière pulsée et thérapie photodynamique, radiage ou radiofréquence, carboxythérapie).

L’idéal est de débuter par des injections de toxine botulique afin de détendre les muscles et de rétablir leur équilibre. Le visage est plus ouvert et détendu. Un acide hyaluronique réticulé redessine les volumes du visage en 3D (en forme de coeur/HeArt of face®), et harmonise les traits. Un mois plus tard, des injections d’acide hyaluronique viennent combler les sillons résiduels.

Site éditeur :
www.aagedition.com
www.euromedicom.com

Lire la suite

La presse en parle

Injections naturelles d’acide hyaluronique : un nez qui vous rend « belle »

Injections naturelles d’acide hyaluronique : Un nez qui vous rend « belle »
Nez, pommettes, lèvres :
Par le docteur Hervé Raspaldo – Article publié dans « ANTI-ÂGE Magazine | N°3 »
Grâce à la chirurgie esthétique et aux injections, l’art subtil d’un chirurgien est de rendre plus beau et plus attrayant, agréable, un visage.

La rhinoplastie ou des injections nasales d’acide hyaluronique dans le nez donnent les résultats les plus sexy, tant un nez plus délicat redessine avantageusement un visage. Par un modelage doux des fins cartilages qui composent l’architecture d’un nez, le chirurgien affine la pointe et gomme une bosse.

Par ces procédés simples, respectueux de la physiologie du corps humain, de la nature et de l’environnement, on obtient systématiquement un nez naturel, harmonieux et rapidement joli.

Très peu d’œdème dans les suites opératoires. Aucune douleur.

Egalement par des injections précises et naturelles d’acide hyaluronique et de toxine botulique on resculpte un nouveau nez gracieux. Ce qui stylise un visage de manière plus séduisante. Il n’y a aucune éviction sociale car aucun bleu, ni oedème. La reprise d’activité est immédiate. La séance dure 3à à 45 minutes au cabinet médical.

Enfin, plus de confiance en soi, un côté naturel et attirant respirant le bien-être aident à donner ce côté sexy.

Lire la suite

La presse en parle

L’approche esthétique du sourire selon le chirurgien

L’approche esthétique du sourire selon le chirurgien
Par le docteur Hervé Raspaldo, chirurgien plasticien à Cannes
Article publié dans « ANTI-ÂGE Magazine | N°6 »

Votre sourire est constitué d’un élégant mélange de bien-être, d’influx nerveux positif et d’éléments anatomiques agréables dont les lèvres, leur pourtour, les dents et… les yeux !

Voyons ce qui compose un joli sourire :

  1. Un coin des lèvres relevé
  2. Une bouche qui s’étire langoureusement dégageant joliment les dents
  3. Des pommettes rebondies et brillantes
  4. Des yeux malicieux

Ainsi le chirurgien esthétique pourra agir sur chacun de ces composants :

  1. De la toxine botulique et de l’acide hyaluronique (HA), seuls ou combinés au coin des lèvres.
  2. De l’acide hyaluronique pour dessiner et repulper les lèvres. Il existe actuellement en France des HA spéciaux pour les lèvres, fiables et efficaces.
  3. De l’acide hyaluronique dans les sillons nasogéniens, le menton et l’angle nasolabial (angle entre le nez et la lèvre supérieure). A noter qu’une rhinoplastie (correction du nez) redonne également un plus beau sourire.
  4. Des soins dentaires avec nos collègues dentistes.

Enfin, on peut ameliorer le sourire en traitant le regard et le tour des yeux :

  • De la toxine botulique dans les pattes d’oie et pour relever la queue des sourcils (regard en amande).
  • De l’acide hyaluronique en nappage dans les pattes d’oie ou pour relever et repulper les sourcils (Chez les asiatiques, injection d’acide hyaluronique au ras des cils pour repulper subtilement la paupière inferieure).
  • De l’acide hyaluronique volumateur pour redessiner les pommettes et effacer les creux sous les yeux, donnant un sourire plus éclatant et plus brillant.

On terminera par rappeler que le lifting et la lipostructure (réinjection de graisse) sont des excellents traitements pour redonner un superbe sourire quand le visage s’est affaissé ou flétri.

Lire la suite

La presse en parle

Amincir le visage et le cou par quatre méthodes douces

AMINCIR le VISAGE et le COU par quatre méthodes douces
Par le docteur Hervé Raspaldo – Article publié dans « ANTI-ÂGE Magazine | N°2 »

MINI-LIFT, MICRO-LIPOSTRUCTURE, TOXINE BOTULIQUE ET INJECTION D’ACIDE HYALURONIQUE, EN AMÉLIORANT LES VOLUMES ET LA DYNAMIQUE FACIALE.
Du procédé le plus simple au geste le plus délicat, l’amincissement du visage et du cou passe de nos jours par quatre étapes;
que l’on peut d’ailleurs combinées :

  • la toxine botulique(BTX)
  • les injections d’acide hyaluronique volumateur
  • le micro-lipoaspiration
  • le mini-lifting

Ces méthodes médicales douces, fruit de l’évolution des connaissances, de la valeur et de la sécurité des produits injectables et de l’inventivité de certains pionniers, se classent en deux groupes:

  • action directe sur «l’empâtement» du visage(méthodes chirurgicales douces),
  • action indirecte sur les volumes et la dynamique des muscles de la face(injections médicales).

(Dans ce chapitre nous ne traiterons pas des méthodes traditionnelles d’amaigrissement).

TOXINE BOTULIQUE (BTX)
Depuis 40 ans la BTX est utilisée pour traiter les spasmes musculaires,dans le monde entier, avec succès et sécurité.Depuis 1991, la BTX est aussi utilisée en esthétique dans le rajeunissement du visage. Elle a obtenu son AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) en France en 2003; elle est donc agrée par le ministère de la santé dans le traitement des rides intersourcillières. Depuis 7 ans de nombreuses autres indications ont vu le jour, notamment dans le bas du visage. Nous avons d’ailleurs publié deux études scientifiques majeures aboutissant au : Consensus français de l’utilisation de la BTX dans le haut et dans le bas du visage (Journal of Cosmetic Dermatology 2011, Raspaldo et coll.).

La BTX a ainsi une place de choix, avant un acte chirurgical,au niveau du tiers inférieur du visage et du cou. Car, injectée minutieusement et à faible dose dans le muscle peaucier du cou (appelé encore Plastysma), elle détend les muscles dépresseurs (ceux qui «tirent» le visage et le cou vers le bas). De ce fait, elle favorise l’action des muscles dit élévateurs qui «liftent» quelque peu la ligne mandibulaire et permet ainsi un meilleur dessin de l’ovale du visage.

Un autre traitement est utilisé pour corriger l’aspect «carré» des mâchoires:c’est l’injection de BTX dans le muscle Masséter;muscle qui prend du volume quand un sujet mâche continuellement.C’est le cas en Asie ou aux USA où l’on mastique souvent toute la journée.Ainsi on diminue la contraction permanente de ce puissant muscle avec La BTX.En conséquence son volume diminue et…affine l’ovale du visage.

Enfin, la BTX est utilisée en complément d’un Lifting pour entretenir le relâchement du muscle platysma, dépresseur de la ligne mandibulaire.

ACIDE HYALURONIQUE VOLUMATEUR
Les interventions esthétiques ont longtemps consisté à combler les rides, ce qui pouvait alourdir le bas du visage. Avec des produits volumateurs innovants il est possible de remodeler les volumes et de recréer sur le visage une forme de triangle élancé vers le haut, sous forme de cœur (en anglais Heart ). Ainsi, en jouant sur les ombres et les lumières, les pleins et les déliés, les convexités et les concavités, les dômes et les vallées, le fait d’augmenter la projection des pommettes permet de donner l’illusion que le bas du visage est plus mince.

Methode : L’acide hyaluronique réticulé (type Voluma), injecté profondément pour recréer le volume perdu du tiers moyen de la face (pommettes et creux sous les yeux), redessine les volumes du visage en 3D (en forme de cœur) et harmonise les traits. Ce concept baptisé cœur du visage (HeART of Face®) repose sur une approche naturelle du rajeunissement facial. Il agit en trois dimensions, à la fois les volumes (cœur à l’endroit), sur la texture de la peau en la réhydratant et, combiné à la BTX, sur la dynamique du visage (rides d’expression, mimiques).

Enfin,on peut utiliser cette même méthode et ces mêmes produits en injectant le menton pour lui donner un meilleur contour et augmenter sa projection vers l’avant ; ce qui creuse artificiellement, de profil, l’angle du cou (ou angle cervico-mentonnier).

Ainsi se complète le traitement médical de l’amincissement de l’ovale du visage par produits injectables.

MICRO-LIPOSTRUCTURE
Quand les bas-joues sont « lourdes », isolément épaissies par surcharge graisseuse, et que le visage est tonique, sans relâchement de la peau, la Lipoaspiration sous anesthésie locale est une merveilleuse indication.

Méthode:une micro-canule est introduite par trois orifices (un sous le menton, un sous chaque lobe d’oreille) après une anesthésie locale. On aspire la graisse en excès ; puis la peau se redrape et se retend (par phénomène de cicatrisation interne, sous cutanée).

Pas de pansement.On doit porter un bandeau élastique la nuit pendant 21 jours. Les trois micro-points sont retirés au 6° jour. Ecchymoses possibles pendant 7 à 15 jours. Intervention indolore.

On l’associe volontiers à un mini-lifting quand il y a un excès de peau par relâchement.

MINI-LIFT
C’est un remodelage doux des différentes structures de l’ovale du visage et du cou (peau, muscles et graisse). L’aide d’une caméra vidéo (ou Endoscopie) a permis de faire de gros progrès en diminuant les cicatrices, en augmentant la précision du geste chirurgical par une meilleure visualisation de l’anatomie fine de la face et du cou. L’endoscopie permet de diminuer les cicatrices et d’alléger les suites opératoires.

Autres conséquences intéressantes, cette intervention est menée assez aisément sous neurolept analgésie (ou anesthésie locale potentialisée par une perfusion de calmants) et ne nécessite en général que 12 à 24 heures d’hospitalisation. Il va de soi que cette intervention requière les mêmes précautions que toutes opérations, à savoir : deux consultations préalables avec le chirurgien, consentement éclairé, devis obligatoire, consultation de pré-anesthésie, bilan biologique, intervention dans une clinique aux normes, dans un bloc opératoire agréé garantissant les normes de stérilité.

Les suites opératoires sont limitées à un œdème pendant 7 à 15 jours, des ecchymoses possibles pendant 7 à 21 jours et peu ou pas de douleur.

L’utilisation judicieuse de ces techniques permet d’obtenir des résultats naturels et durables.

Lire la suite

La presse en parle

Rajeunir en 30 minutes – beauté anti-âge

Rajeunir en 30 minutes – BEAUTÉ Anti-âge
Rubrique coordonnée par Catherine George-Hoyau

Je rajeunis en 30 minutes (et sans bistouri!)
BOTULINUM TOXIN, ACIDE HYALURONIQUE, LASER… OU COSMÉTO ?
OÙ, QUAND ET COMMENT? NOS SOLUTIONS POUR GOMMER TRISTESSE ET FATIGUE DU VISAGE…

Tu as vraiment l’air fatiguée, s’exclame, inquiète, cette amie qui nous veut (soi-disant) du bien.
La conséquence est immédiate: une fois le spectre du pire écarté (suis-je ? malade ), nous voici propulsées devant ce « beau miroir » qui ne nous épargne rien rides, relâchement, cernes, poches au choix !
Autant de signes dus à des facteurs multiples pollution, manque de sommeil, de lumière, surpoids, ménopause et bien sûr stress. Ce puissant perturbateur endocrinien est en grande partie à l’origine de la perte d’élasticité et d’épaisseur du derme. Comme le précise le Dr Hervé Raspaldo, chirurgien spécialiste de la face et du cou, « La fatigue peut se voir, mais également agir sur les organes internes et rejaillir à l’extérieur  »

COMMENT FAIRE, COMMENT Y REMÉDIER ?
« Aujourd’hui, il est possible d’améliorer ces marques en 1 séance ou plusieurs séances », assure le médecin qui voit 40% de ses patients lui demander non pas de paraître plus jeune, mais d’avoir l’air plus reposé. II s’agit pour cela de corriger ce petit quelque chose qui, chaque jour, nous sape le moral et nous donne cette expression triste et lasse. Une belle promesse qui a certes un coût mais a au moins l’avantage d’exister. Qu’on se le dise !

Ô MIROIR,QUE ME DIS-TU?
JE SEMBLE TRISTE ET SÉVÈRE…

  • Les causes : les sillons nasogéniens se forment quand la pommette et la joue s’affaissent suite à la migration de la graisse vers le bas. Et, comme toutes les rides verticales, ça donne vite un coup de vieux…
  • Les solutions : en redonnant du volume aux joues avec de l’acide hyaluronique, on arrive à lisser et à remonter les tissus de façon naturelle pour environ un an. La correction des sillons n’est plus systématique. L’injection se fait à la canule, ce qui permet un nappage harmonieux, sans douleur ni hématomes. Si l’excès de
peau et l’affaissement de la graisse prédominent, la solution reste un lifting medio-facial.
    Le bon réflexe : les acides hyaluroniques
  • JE NE PARAIS PAS AIMABLE…
  • Les causes : l’atrophie des tissus (liée à l’âge, au stress, au tabac et aux troubles hormonaux) et les contractions musculaires involontaires ont des effets sur les lèvres et leur contour. Elles s’affinent, se marquent ; des plis d’amertume apparaissent, ce qui donne au visage un aspect « pincé » et sévère.
  • Les solutions: l’acide hyaluronique peu réticulé repulpe, remodèle et redessine les contours des lèvres. Résorbable, le résultat dure entre 6 et 12 mois. Les stries du pourtour se traitent par « nappage » à l’acide hyaluronique, relissage par peeling chimique ou resurfacing (élimination des rides) au laser.
  • J’AI L’AIR EN COLÈRE…
  • Les causes : une hypercontraction musculaire engendrée par Le froncement des sourcils dû aux soucis et au stress donne naissance, entre les deux yeux, à la fameuse ride du lion.
  • La solution: la toxine botulique (ou botulinum toxin) permet un relâchement musculaire qui va lisser les rides intersourcilières tant verticales qu’horizontales et donner l’air reposé. Résorbable, l’effet dure 4 à 5mois.
  • J’AI LE REGARD VIDE…
  • Les causes : la fatigue, dont l’origine – manque de sommeil, surmenage, stress- est vite cernée !
  • Les solutions:
    l’acide hyaluronique fait merveille sur les cernes, zone délicate. L’injection se pratique à la canule et toujours en profondeur pour un remplissage homogène et naturel. Pour un effet de 6 à 12 mois. Mais pour les cernes ne rimant pas qu’avec « creux », le laser ou le peeling peuvent être envisagés. Si le problème est associé à des poches, le traitement est chirurgical.

J’AI DES BAJOUES…

  • Les causes : la fonte graisseuse et la dégradation collagénique liée à l’âge provoquent le relâchement des tissus du bas du visage et du cou. Le galbe de l’ovale s’empâte et se floute.Les solutions : on peut refaire une ligne mandibulaire en injectant de l’acide hyaluronique (résultat de 12 à 18 mois), mais attention à ne pas rendre le visage trop carré. Mieux vaut corriger le petit creux de chaque côté du menton. Diverses machines ou injections servent à diminuer la graisse et remodeler l’ovale du visage. Si la peau est très relâchée, seul un lifting cervicofacial sera efficace.

Remerciements aux Drs Claude Dalle et Hervé Raspaldo, directeurs scientifiques de l’EMAA (European Masters in Aesthetic and Anti-Aging Médicine)

Lire la suite

In the press

Nose, cheekbone, lips: surgery for a sexy face

Just like your body, your face can be sexy too. There are numerous techniques available that reshape the nose, enhance the cheekbones, and plump up the lips. A global approach for the whole face that combines injections of hyaluronic acid, botulinum toxin and surgery, making you feel beautiful and boosting your self-confidence.

For the nose: surgical or medical rhinoplasty
Everybody knows about surgical rhinoplasty, but did you know that medical rhinoplasty also exists? This procedure uses filling products, and is suitable for patients. Medical rhinoplasty, unlike surgical rhinoplasty, enable us to improve the shape of the nose without resorting to plastic surgery. Although it cannot compare with reparative surgery for changing the shape of the nose, it can be used for small imperfections and altering the dynamic anatomy of the nose. It can rectify any anomalies resulting from repeated operations on the nose, when further operations would prove difficult, as well as some minor deformations. Patients undergo this type of procedure to rectify skin indentations on the bridge or tip of the nose, slight asymmetry at the tip, a slight bump that alters the curve of the nose, a flat bridge, etc…
On the technical side, it involves injecting hyaluronic acid to straighten the line of the nose by subtly filling and thus erasing any hollows, or to open up the nasolabial angle while rounding the tip of the nose. The pressure from inside helps to raise the tip of the nose by lifting up the cartilage on the side of the nostrils, which will consequently “roll” upwards.
To gently shape the thin cartilage that makes up the framework of the nose, the surgeon slims down the tip and erases any bump. The procedure causes little swelling and no pain.

For the cheekbones: malar implants and fillers
The cheekbones can lose volume and this highlights the nasolabial fold, causing bags under the eyes. There are two ways of making the cheekbones look good again : implants and fillers.
Cheekbone implants are called malar implants, and are slid into place through the mouth. Patients must undergo a full dental examination beforehand in order to avoid all risk of infection.
Beautiful cheekbones can also be achieved using carefully-placed injections of hyaluronic acid to gently increase the volume of the cheekbones. This technique is suitable for correcting the thinning of soft tissue, but less so for treating weak bone structure.

For the lips: plumpling and shaping with fillers
Here too, the use of fillers injected into the lips is recommended. The lips may be naturally thin or have thinned out over time. Hyaluronic acid is a quick and efficient technique used to plum up the lips in a shapely and natural way.

Lire la suite

La presse en parle

Le regard: nouveau concept de rajeunissement doux par injection

LE REGARD: Nouveau concept de rajeunissement doux par injection
Par le docteur Hervé Raspaldo – Article publié dans « ANTI-ÂGE Magazine | N°5 »

De nos jours les hommes et les femmes consacrent beaucoup de temps à leur activité et autant à leur bien-être.
Il n’est plus envisageable de faire des interventions chirurgicales qui vous mettent hors circuit pendant un mois. L’avènement de nouveaux produits d’injection, voire d’anesthésie et des techniques de chirurgie douces, permettent d’obtenir des résultats très efficaces, naturels avec une période d’éviction sociale très réduite.

LE MEDECIN SPECIALISTE
VA UTILISER UN TRAITEMENT ASSOCIANT :

  • des injections de toxine botulique pour améliorer la dynamique des muscles du regard, ce qui redessine harmonieusement la courbe des sourcils et ouvre le regarde.
  • un acide hyaluronique (HA) volumateur pour regalber les tempes, les arcades sourcilières et les pommettes tout en ayant un sens artistique pour conserver le naturel et la personnalité du visage.
  • des injections complémentaires d’HA pour gommer les cernes, les dernières rides et hydrater la peau.

Ce concept nouveau s’appelle « Approche Globale du Visage ».
Il a été créé et décrit par un groupe d’experts français en injection esthétique.
Un consensus scientifique a été publié dans une revue médicale internationale.

L’INTERET MAJEUR ET REVOLUTIONNAIRE EST DANS :

  • l’analyse systématique et complète de tout visage,
  • un diagnostic personnalisé découlant sur une proposition de traitement parfaitement adapté à chaque individualité,
  • des injections douces donnant un résultat extrêmement harmonieux et naturel,
  • un regard qui s’embellit et rajeunit sans changer d’expression.

On traite ainsi les rides du « lion » entre les sourcils, les rides frontales horizontales et les « pattes d’oie », les cernes, les sourcils, les creux des joues et les pommettes.
Le résultat est discret mais réel : le regard retrouve une sorte de plénitude.

Lire la suite