Grâce à des injections d’acide hyaluronique, nous allons pouvoir redonner du volume et repulper les lèvres de notre patiente. On obtient ainsi un résultat très naturel.

Nous pouvons apprécier le résultat sur le travail de l’ensemble du visage en fin de vidéo, puisque nous avons traité les sourcils et les pommettes également.

Plus d’informations sur les injections pour les lèvres.

Lire la suite

Les rides entre les sourcils et la ride du lion apparaissent à force de contractions du muscle corrugator.

Il est possible de la corriger en pratiquant des injections de toxine botulique.

En savoir plus sur les rides du front

Lire la suite

Nous montrons dans cette vidéo toutes les étapes d’une rhinoplastie médicale naturelle, selon notre concept d’Eiffel Tower Nose Lift.

1- On remarque que la pointe du nez de notre patiente chute légèrement, ce qui provoque la fermeture de l’angle nasolabial (angle entre le nez et la lèvre). On va donc injecter dans cet angle afin de soutenir la pointe. On procède également au comblement de la columelle et la correction de l’asymétrie de la pointe du nez.
C’est l’étape N°1 du concept Eiffel Tower : la création d’une base solide et une bon positionnement de la pointe du nez.

2- Une fois la pointe redressée, on observe la nouvelle ligne du nez pour étudier la prochaine zone d’injection. Ici, l’objectif est de corriger le creux entre l’angle nasofrontal (entre nez et front) et la bosse du nez.
C’est l’étape N°2 du concept Eiffel Tower : la création d’un bel angle NASO frontal pour adoucir et camoufler la bosse.

3- On répartit harmonieusement le produit afin d’avoir de belles zones de réflexion de la lumière et de finir avec l’étape N°3 qui est la définition d’une belle arête nasale, avec 2 lignes parallèles qui « structurent » un joli de face .
Le résultat de notre rhinoplastie médicale naturelle permet à la patiente d’avoir une belle projection de la pointe de son nez et une arête nasale joliment structurée , sans creux ni bosse ni asymétrie.

Le tout, sans anesthésie ni chirurgie.

Plus d’informations sur la rhinoplastie médicale naturelle pour corriger le nez sans chirurgie

Lire la suite

Le regard joue un rôle important dans la beauté d’une personne…

Lorsque cela est nécessaire nous pouvons corriger un affaissement de la queue du sourcil (sourcil tombant), combler un cerne creusé, remplir une tempe creuse, lisser une paupière fripée en utilisant différents traitements.

Sachez que la combinaison de différents traitements va permettre d’obtenir un résultat naturel qui permettra de restaurer un beau regard. 

Les techniques douces de médecine esthétiques sont efficaces et à refaire une à deux fois par an:

l’acide hyaluronique va combler un cerne creux, regalber un sourcil; le peeling va estomper les ridules et éclaircir la pigmentation, atténuant les cernes; tandis que la toxine botulique va replacer le sourcil en jouant sur le muscle péri-oculaire ce qui va aussi prévenir les rides de la patte d’oie.

La chirurgie esthétique moderne du visage permet des corrections plus durables , tout aussi naturelles, sans éviction sociale trop longue (1 à 2 semaines): le comblement des cernes par la nano-graisse (anesthésie locale); le lifting du sourcil ou lift endoscopique , ex-pince mannequin (sans cicatrice visible ); la blépharoplastie du haut ou du bas (retirer l’excès de peau et de graisse des paupières). 

Lire la suite

Ce samedi 22 septembre 2018, le Docteur Raspaldo interviendra en tant qu’expert au congrès international MCA à Monaco (Monte Carlo Aesthetic International Congress). Ce salon regroupe tous les spécialistes des traitements esthétiques et cosmétiques.

Le Docteur Raspaldo pratiquera des injections du nez en direct, afin d’offrir aux participants une démonstration en direct d’une rhinoplastie médicale naturelle. Il détaillera les meilleures techniques à adopter (points d’entrée, acide hyaluronique, anatomie).

Lire la suite

Il est possible de corriger des sourcils tombants grâce à des injections de toxine botulique dans les sourcils. Cela va permettre d’en redresser la pointe. Nous en profitons pour injecter dans les pattes d’oie afin de lisser les rides autour de yeux.

Plus d’informations sur les injections des sourcils.

Lire la suite

À l’arrêt du tabac, au bout d’une dizaine de jours, les effets sont là : la mine est moins terne. Cela signifierait bien que la cigarette apporte atteinte au bon fonctionnement des globules rouges et par conséquent les vaisseaux sous-cutanés ne fonctionnent pas correctement, et donne donc mauvaise mine.

En plus de donner mauvaise mine, le tabac accélère en effet le vieillissement de la peau et favorise l’apparition des  ridules. Quant aux rides, elles sont plus précoces et plus profondes chez les fumeuses que chez les non-fumeuses.

Enfin, si l’on décidait d’un lifting, il faudrait absolument arrêter de fumer pour ne pas compromettre la cicatrisation. Le tabac diminue la taille des petits vaisseaux (appelés capillaires) qui apportent l’oxygène et favorisent une belle cicatrisation.

Arrêter de fumer c’est aussi découvrir que certains plaisirs que nous croyons liés à la cigarette, comme écouter de la musique ou partager un repas entre amis, n’étaient finalement pas du tout uniquement à la cigarette. Au contraire. La vie “sensitive” a pris davantage de relief et de saveur…

Lire la suite

Docteur Raspaldo

Traitement du menton et du cou

Eliminer le double menton sans liposuccion et enlever la graisse sous le cou par des injections de Belkyra®

enlever double menton graisse cou belkyra raspaldo genève

Quand on prend de l’âge et du poids, on voit son corps se transformer, on prend du ventre, des cuisses, des bras, etc. Mais certaines parties de notre corps, auxquelles on n’aurait spontanément pas pensé, se modifient elles aussi, comme le cou et le menton qui accumulent également des graisses.

Avoir un double menton et un cou gras n’est pas des plus esthétiques. Aussi, on est naturellement à la recherche de solutions permettant d’affiner son cou et son menton. Et plus encore, de se débarrasser véritablement de son double menton.

Il est maintenant possible d’agir contre le double menton et contre la graisse du menton et du cou sans chirurgie, grâce à un tout nouveau traitement : les injections d’acide déoxycolique (ou Belkyra®).

Ce produit injectable va permettre de dissoudre directement la graisse (en 1 à 3 séances d’injection) en prévenant sa réapparition, puisque les cellules graisseuses auront été détruites. C’est un traitement permettant de maigrir du cou sans chirurgie et sans liposuccion.

EN SAVOIR PLUS sur les injections de Belkyra®

Resculpter le menton sans chirurgie grâce à des injections de Voluxe®

A l’inverse, on peut trouver que son menton manque de forme et de volume, et on aimerait parfois le resculpter.

Jusqu’à présent, il était possible d’injecter de l’acide hyaluronique dans le menton pour lisser son aspect. Aujourd’hui, un tout nouveau traitement permet d’ajouter du volume au menton sans chirurgie : les injections de Voluxe®.

C’est un acide hyaluronique injectable plus épais que l’acide hyaluronique classique et qui va durcir une fois injecté.

Les injections de Voluxe® permettent d’éviter la pose d’un implant dans le menton tout en le resculptant naturellement.

En savoir plus sur les injections de Voluxe®.

Vous souhaitez savoir comment se passe une consultation ? N’hésitez pas à découvrir notre rubrique « Consultation 3D » pour connaître tous les détails.

Lire la suite

La rhinoplastie existe sous deux aspects : la rhinoplastie chirurgicale et la rhinoplastie médicale.

La différence réside dans l’indication.

– La rhinoplastie médicale consiste à injecter des produits de comblement type acide hyaluronique pour corriger instantanément l’aspect d’un nez sans anesthésie et sans douleur. Cette intervention est utilisée lorsqu’il faut corriger des irrégularités minimes telles que : creux, bosse, asymétrie et remonter ou projeter la pointe du nez.

Dans ces cas, la rhinoplastie sans chirurgie est une technique d’augmentation qui évite de faire une greffe de cartilage lorsque celle-ci n’est pas nécessaire.

– Concernant la rhinoplastie chirurgicale, j’insiste sur l’importance de l’approche psychologique du patient et également sur l’analyse esthétique pour obtenir une amélioration morphologique des plus naturelles, en parfaite harmonie avec l’ensemble du visage et la personnalité du sujet. 

J’utilise volontiers la photo 3D pour expliquer au patient ce qu’il est possible de faire.

Par ailleurs , le patient peut m’exprimer ses idées sur le morphing 3D: très utile pour se comprendre et convenir  du projet final.

Lire la suite

L’art de la consultation esthétique et de l’écoute

Le Docteur Hervé Raspaldo et son équipe vous accueillent au cabinet IMADERM de Genève pour répondre à toutes vos questions.
L’écoute est un élément clé de la consultation esthétique, déterminante pour bien cerner les besoins du patient, mais aussi pour le rassurer.

Tout traitement débute par une séance de morphing 3D, ou simulation 3D, qui va permettre d’analyser le visage en détail afin de déterminer le meilleur traitement.

En savoir plus sur la consultation esthétique à Genève.

Lire la suite

En médecine esthétique, il existe deux directions principales : la chirurgie plastique et la cosmétologie. Il n’y a pas si longtemps, seule l’intervention chirurgicale offrait la possibilité de rajeunir et de changer d’apparence. Cependant, avec l’apparition des techniques modernes, les méthodes d’injection sont apparues, et la cosmétologie a atteint un niveau sans précédent permettant d’améliorer son apparence sans chirurgie. Que préfèrent les patients aujourd’hui: chirurgie plastique ou méthodes d’injection? Le Docteur Hervé Raspaldo y répond.

Les méthodes non chirurgicales sont-elles plus populaires que la chirurgie plastique?

Selon les statistiques, la popularité de la chirurgie plastique a augmenté de 3 à 6%, mais par rapport aux injections (acide hyaluronique ou toxine botulique), dont la popularité a augmenté de 22 à 23%, ce n’est pas trop. Ce que je constate, c’est que je fais maintenant plus d’injections pour les patients, en particulier avec ma méthode FaceSculpture® (approche globale). Je fais aussi plus d’injection de la tempe, du nez et du menton. Ces méthodes nécessitent moins de temps et elles causent moins de douleur.
Mais au bout de quelques temps, les gens comprennent qu’ils doivent procéder à des injections de toxine botulique tous les six mois. Ils réalisent que lorsqu’ils ont l’affaissement de la paupière, des sourcils ou du cou, ils doivent subir une intervention chirurgicale. Je montre à mes patients tous les problèmes qu’ils rencontrent sur l’image 3D, et ce que nous pouvons faire – et cela augmente les interventions de chirurgie plastique. Et c’est incroyable car il y a quelques années, nous avions peur que la chirurgie plastique disparaisse. Maintenant, nous savons que plus d’injections signifient plus de patients – et plus de chirurgie plastique.
Je vois chaque mois certains de mes patients réguliers ou de longue durée qui viennent demander une intervention chirurgicale: lifting facial endoscopique, rhinoplastie non traumatique, blépharoplastie invasive minimale.

Que pensez-vous des boosters de peau ?

Je pense que c’est génial, mais ce n’est pas un traitement à faire de manière isolée. C’est  complémentaire à la toxine botulique, aux produits de comblement et à la chirurgie. Travailler sur une bonne peau est préférable qu’une une peau rugueuse, fine ou très sèche. Les Skin Boosters fonctionnent, mais tout dépend du produit. Pour certains d’entre eux, vous devrez injecter chaque semaine, d’autres tous les mois ou tous les 3 mois. Il y a beaucoup de marques sur le marché, donc mon choix du booster dépend de la peau du patient. Dans le passé, nous pensions que les boosters sont comme la crème pour le visage, mais maintenant nous comprenons que ce n’est pas le cas. C’est une hydratation très profonde de la peau.

Article paru sur le site ESTET PORTAL.COM
(https://estet-portal.com/doctor/blog/plasticheskaya-hirurgiya-ili-inekcii-kakie-metody-segodnya-bolee-populyarny)

Lire la suite

Nous voyons ici la 1ère partie du déroulement d’une rhinoplastie : la consultation.
La consultation a pour but de comprendre les motivations du patient et de lui expliquer le déroulement de l’intervention.
Nous réalisons également une simulation (morphing) qui ouvre la discussion et permet de mieux comprendre la demande et les attentes de la patiente et les possibilités réalistes du résultat.

Lire la suite